Agincourt

Agincourt - Lay-Saint-Christophe - Eulmont

 

Note préliminaire

Les deux sources d'information principales étant de rédaction et de forme très disparates, une présentation simultanée est difficile, c'est pourquoi les récits apparaissent quotidiennement, mais l'un après l'autre; le texte américain est prolixe, avec des "divergences" assez longues, tel le paragraphe sur Agincourt enfin le texte du rapport allemand étant très court, est présenté depuis l'arrivée de l'unité à Nancy. Les deux traductions sont présentées à l'indicatif présent.

Lire la suite...

Pexonne

Dimanche 27 août 1944
Ecrit par: Guillaume MAISSE

 

PEXONNE ou la force tranquille d’un village lorrain.

La qualité de l’argile de son sous-sol  et l’abondance des forêts valurent à Pexonne l’installation d’une tuilerie dès 1583. Puis, la création d’un impôt  sur la vaisselle de table en argent ou en vermeil, décidé par Louis XIV, favorisant naturellement l’intérêt pour la faïence, fit de la faïencerie de Pexonne une des plus anciennes de France (1719), dirigée par la famille FENAL depuis 1836.

Pexonne est donc un petit pôle industriel organisé autour de sa faïencerie et de son agriculture.

Lire la suite...

Foulcrey

Ainsi, la ferme de Zarbeling fut-elle exploitée durant deux ans et demi, jusqu’à l’automne de 1944, lorsqu’arriva le temps de la libération. (1)

Le 28 août 1944 le front de la libération se rapproche. Les autorités allemandes procèdent à l’évacuation des prisonniers serbes sur la ville de Sarralbe. Quelques jours après, l’un des Wachmänner, le nommé Erich Schuhe, revient au village. Il porte un béret basque et arbore une croix le Lorraine sur la poitrine.

Lire la suite...

Moussey

En 1930, le canton de Réchicourt-le-Château était un canton exclusivement agricole. Les deux anciennes gares-frontières du temps de l'Annexion, Igney-Avricourt, « la gare française » et Nouvel-Avricourt, « la Colonie » pour les gens du cru, « Deutsch-Avricourt » pour les Allemands, qui étaient un pôle d'emploi de main-d’œuvre et avaient conservé pendant quelques années après l'Armistice de 1918 une certaine activité, allaient sur leur déclin.

Lire la suite...

Le Colonel Michel de MISCAULT m'a remis, il y a peu, une copie de ses mémoires. 70 ans après, nous allons donc pouvoir revivre au jour le jour les combats vus depuis le char de commandement du 3ème Peloton du 4ème Escadron du 12ème Régiment de Chasseurs d'Afrique de la Division Leclerc.

Lire la suite...

Pourquoi ce site ?

Un peuple qui oublie son passé se condamne à le revivre - Winston Churchill

La Bataille de Lorraine est une des batailles les plus méconnues de la Seconde Guerre Mondiale. Pourtant elle est l’une des plus importantes et des plus meurtrières…

Lire la suite...

L'adjudant-chef Philippe Sugg, collectionneur et passionné d'histoire à Lunéville

l'adjudant-chef
Philippe Sugg

collectionneur et passionné
d'histoire à Lunéville

 Lire la suite...